Navigation Menu+

Et si on faisait de la figuration dans un film ?

Posted on Août 16, 2016 by in Divers | 0 comments

popcorn

Faire de la figuration, c’est un peu découvrir l’envers du décor en faisant tapisserie. Pas besoin d’être un excellent comédien aux poches remplies d’oscars ou d’avoir des mensurations de rêve pour apparaître sur grand écran : être un simple figurant permet de rentrer dans le monde du cinéma par la (toute) petite porte. Peu de chance de devenir célèbre, mais on peut au moins arrondir ses fins de mois.

Le figurant, c’est ce personnage flou et muet qu’on aperçoit derrière l’acteur hyper bankable du premier plan. Il peut parfois prendre la parole, pour commander un café par exemple ou s’excuser après avoir heurté dans le métro le héros du film dans lequel il tourne. On parle alors de silhouette.

De 300 000 figurants dans une même scène…

Les figurants sont donc indispensables, que ce soit au cinéma ou à la télévision. Les progrès en effets numériques ont malgré tout changé la donne. Au début des années 1980, le film Gandhi regroupait près de 300 000 figurants ! Un record ! Ils avaient été engagés pour la scène finale des funérailles. La mythique course de chars de Ben-Hur en réunissait quant à elle 8 000. Bref, pour faire une foule au cinéma, il faut évidemment du monde, payé ou, le plus souvent, bénévole.

Scène des funérailles de Gandhi

Gandhi, 1982, de Richard Attenborough

… aux effets numériques pour les remplacer

Mais la révolution numérique est passée par là ! Aujourd’hui, on duplique virtuellement des groupes de figurants, on les crée directement en 3D ou on les remplace par des poupées gonflables que l’on habille et maquille. Par exemple, dans le dernier volet du Hobbit, La Bataille des Cinq Armées, seuls 12 cascadeurs ont été filmés pour les scènes de combat puis multipliés par ordinateur.

Scène du Hobbit, la Bataille des 5 Armées

Le Hobbit : La Bataille des Cinq Armées, 2014, Peter Jackson

Une multitude d’offres en ligne de casting pour de la figuration

Pour autant, l’industrie du cinéma et de la télévision a toujours besoin de figurants, la preuve en est ces multiples annonces de casting qui fleurissent sur le net et sur les sites dédiés.

Pour participer au tournage d’un film, d’une série, ou d’un téléfilm… peu importe : il suffit de trouver une annonce de casting, de passer une audition et d’enfiler son rôle le temps du tournage. Attention : il faut s’armer de patience ! Les prises de vue demandent souvent énormément de temps. Les figurants attendent, et attendent encore, souvent dans le silence et l’immobilité. Ils attendent le prochain ordre qu’on va leur lancer et qu’il va falloir exécuter dans les temps.

Donc, cela demande de prendre sur soi. Mais quel bonheur de découvrir enfin les coulisses d’un film ! Alors, oui, les figurants ne taillent pas forcément le bout de gras avec les stars des tapis rouges. Ils ne sont même pas sûrs d’être retenus au montage. Mais c’est une expérience qui ravira tous les amateurs de cinéma. Elle peut aussi être une source de revenu. En général, une journée de tournage peut rapporter une centaine d’euros.

Et si la scène dans laquelle on figure est retenue, lancez les enregistrements et autres screenshots : même si ça n’a pas été super facile à faire, vous garderez un super souvenir de votre participation comme figurant.

Comment devenir figurant ?

Pour devenir figurant, il faut répondre à une annonce de casting. Des dizaines de tournages ont lieu toute l’année en France et ont besoin continuellement de figurants. Rendez-vous sur un site gratuit comme infocasting.com, consultez les offres et répondez à celles qui vous correspond. Les critères essentiels à vérifier sont ceux de la date et du lieu de tournage. Pas besoin de candidater pour un film qui se tourne à plus de 500 km de chez vous et à des dates où vous ne serez pas disponibles…

Lors du casting, on vous prendra en photo ; mais pensez quand même à en apporter. L’idéal est que vous en ayez en pied et en portrait, pas retouchées. Soyez vous-même, ne regardez pas la caméra, écoutez les consignes, gardez le sourire : le chargé de casting doit être certain que vous passez bien à la caméra sans en faire trop. Comme les auditions peuvent être longues, pensez aussi à prendre avec vous de quoi boire, manger et passer le temps.

Quelque temps après le casting, si votre profil est retenu, la société de casting vous appelle pour vous informer des derniers détails. Le jour du tournage, soyez à l’heure. Et encore une fois, tout au long de la journée, restez patient et attentif. Et profitez !

Quelques chiffres :

  • 300 000 : nombre record de figurants dans un film (Gandhi, 1982, de Richard Attenborough)
  • Entre 70 et 150 € : rémunération moyenne pour une journée de figuration
  • 2866 : nombre d’offres diffusées sur infocasting.com depuis son lancement en 2012

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *